Ouvrir un compte bancaire en Suisse pour étudiants

24

Pourquoi ouvrir un compte bancaire en Suisse? La Suisse est en quelque sorte le pays de la banque.

Même si le pays est surtout connu pour ses enseignes prestigieuses, il est actuellement possible de souscrire un compte dans une banque suisse en ligne.

Pour ce faire, il faut juste se connecter et connaitre les différentes étapes à suivre.

Ouvrir un compte bancaire en Suisse

Pourquoi ouvrir un compte bancaire en Suisse?

Le secteur bancaire est privilégié en Suisse. Ne serait-ce que pour la réputation de ses enseignes, on pourrait tout de suite être intéressé par une ouverture de compte en banque suisse en ligne.

Car disposer d’un compte bancaire en Suisse a plusieurs avantages. Tout d’abord, le secteur bancaire est un des principaux piliers de l’économie suisse. Par ailleurs, le franc suisse est reconnu pour être parmi les monnaies les plus stables du marché.

Les banques suisses sont réputées de par le monde pour être des banques privées spécialisées dans l’administration de patrimoine.

Elles sont ainsi considérées comme étant des banques de placement pour les particuliers et pour les investisseurs.

Ce statut de banques de placements attire surtout les investisseurs qui veulent trouver une solution d’épargne attractive, sécurisée, tout en bénéficiant d’une expertise élevée en matière de gestion de patrimoine.

D’ailleurs, les banques suisses gèrent actuellement plus de 27 % des patrimoines venus de l’étranger. Par ailleurs, les établissements suisses sont réputés pour être ceux qui respectent le plus la discrétion sur l’origine des fonds déposés sur leurs comptes.

Depuis quelques années, la Suisse a connu les premières activités des banques en ligne. Elles proposent surtout des services comme l’ouverture et la gestion de compte en ligne.

Comment ouvrir un compte en banque?

Constituer le dossier d’ouverture de compte

Quels que soient les différents types de comptes, toute ouverture de compte en banque commence par la constitution d’un dossier préalablement demandé par l’établissement choisi par le futur client. Parmi les documents à fournir figurent entre autres les justificatifs d’identité – photocopie du permis de conduire, du passeport, etc. – et un justificatif de domiciles – quittance de loyer, factures, etc. -, deux pièces incontournables pour toute opération financière.

Les banques exigent aussi généralement un spécimen de signature, un bulletin de salaire, un récépissé de versement de la CAF ou des ASSEDICs, voire un avis d’imposition, pour évaluer la situation financière du candidat. Au final, les banques sont libres de demander les documents de leur choix, tant que leurs exigences ne dépassent pas le cadre du respect des libertés individuelles.

L’ouverture de compte proprement dite

L’ouverture du compte bancaire intervient après la constitution de l’ensemble des documents demandés par l’établissement. Si la banque choisie est un pure player, toute la procédure se déroule alors en ligne, à travers une interface de souscription généralement sécurisée.

Un formulaire de demande d’ouverture de compte s’y trouve, mentionnant entre autres les conditions d’accès aux services de la banque et les termes généraux de la convention de compte. Ce formulaire est à télécharger, puis doit être rempli avec les informations demandées, avant de l’envoyer à la banque par voie postale ou par mail – après scan. La signature du candidat en bas de la convention de compte signifie qu’il en accepte tous les termes.

Si l’ouverture de compte se fait auprès d’une banque physique, les mêmes procédures s’appliquent. Seulement, à la place de l’interface sécurisée, le client discute directement avec un conseiller de la banque des termes de leur engagement mutuel.

Et les frais dans tous ça ?

De manière générale, les banques ne facturent aucun frais de dossiers ni aucune autre commission lors de l’ouverture de compte : l’opération est entièrement gratuite.

Certains établissements, notamment ceux en ligne, posent toutefois des conditions financières à respecter pour entériner définitivement l’ouverture et l’activation du compte. Ces conditions portent généralement sur le versement d’un premier dépôt minimum ou sur la domiciliation des revenus du client sur le nouveau compte en banque.

Comment ouvrir un compte bancaire en ligne en Suisse ?

La solidité et la performance des banques suisses ne sont plus à prouver.

À côté des illustres établissements bancaires se développent les banques en ligne, marquant ainsi l’intégration du secteur bancaire suisse dans l’ère du numérique et de la connectivité.

L’ouverture d’un compte dans une banque suisse en ligne ne prend que 5 minutes. En général, les banques demandent aux clients de remplir un simple formulaire.

Celui-ci sera complété par une pièce d’identité, ainsi qu’une preuve de domicile. Une fois l’inscription effectuée, la banque en ligne fera bénéficier au client de ses offres et services, en plus des frais réduits, les outils d’autogestion du compte et surtout la garantie d’une sécurité optimale du compte bancaire. La garantie de sécurité est le principal atout des banques suisses, qu’elles soient physiques ou en ligne.

Étapes pour Ouvrir un compte bancaire en ligne

Vérifier les conditions d’ouverture de compte

Avant la souscription d’un compte-courant ou d’un autre compte auprès d’une banque en ligne, il est toujours recommandé de vérifier les conditions d’accès aux services et produits de la plateforme.

De manière générale, les banques virtuelles en France exigent à leurs futurs clients d’être majeurs avant tout et de ne pas figurer dans la liste des interdits bancaires du FICP. Un mineur émancipé est toutefois autorisé à ouvrir un compte en ligne, à condition d’obtenir l’aval de sa tutelle légale.

Les pièces justificatives à fournir

Une fois ces conditions remplies, l’ouverture de compte en ligne peut commencer. Sur le site du pure player, un formulaire de demande de souscription est à remplir, soit directement sur l’interface, soit manuellement.

Dans le second cas, il faut imprimer le (ou les) document envoyé par la banque en ligne, les remplir avec les informations demandées, puis le renvoyer à l’adresse indiquée. De plus en plus de banques virtuelles instaurent toutefois une souscription 100 % en ligne. Il suffit de télécharger les formulaires d’inscription puis de les remplir, avant de les renvoyer par mail dans un espace sécurisé du site.

Comme lors de l’ouverture d’un compte auprès d’une banque traditionnelle, l’envoi du formulaire d’inscription de la banque en ligne doit être accompagné de pièces justificatives obligatoires.

Une photocopie ou un scan d’une pièce d’identité – passeport, carte d’identité ou permis de conduire -, un justificatif de domicile – facture de téléphone, quittance de loyer, facture d’électricité, etc. – et un spécimen de signature comptent notamment parmi les justifiants incontournables.

Aussi, certains opérateurs demandent des éléments supplémentaires, tels le bulletin de salaire, l’avis d’imposition, un récépissé de versement des ASSEDIC ou de la CAF ainsi qu’un relevé d’identité bancaire. Même si ces pièces supplémentaires sont rarement obligatoires, leur omission dans le dossier de souscription peut constituer un motif de refus d’ouverture de compte par la banque en ligne.

Activation de compte ?

Les dossiers envoyés à la banque en ligne constituent la base sur laquelle l’agent bancaire décide d’autoriser ou non l’ouverture de compte. Même en cas d’acceptation, le compte n’est pas automatiquement activé par le pure player.

La majorité des plateformes en ligne exigent en effet un premier versement sur le compte, sans quoi ce dernier ne peut fonctionner normalement. L’obtention de la carte bancaire, d’une carte de crédit ou d’un autre produit dépend également de ce premier dépôt.

Comment approvisionner un compte en ligne?

L’approvisionnement par chèque

La plupart des banques directes acceptent le dépôt de chèque comme moyen de créditer un compte client. Rapide et très pratique, cette procédure se déroule généralement par voie postale. Tous les pure players disposent en effet d’une adresse sur laquelle les clients peuvent envoyer les documents liés à leur compte bancaire, y compris les chèques d’approvisionnement.

L’envoi d’un chèque doit être accompagné d’un formulaire spécifique, mis à disposition du client sur le site de la banque. Ce document précise entre autres le montant du chèque, son origine et son destinataire – en l’occurrence le compte du client. Certaines enseignes exploitent également des systèmes de chèques numériques. Plus besoin de signatures physiques ni d’envoi postal avec ces dispositifs : toute la transaction s’effectue en ligne.

Dans les deux cas, le pure player facture souvent des frais fixes pour chaque dépôt de chèque, physique ou numérique. Cette charge avoisine un euro chez la majorité des opérateurs.

Le virement bancaire ou par carte bancaire et la domiciliation

Le paiement par virement bancaire est une autre option d’approvisionnement acceptée par toutes les banques en ligne. Dans ce cas, l’opération se veut plus simple et très rapide. Il suffit de se rendre auprès d’une agence d’une banque où le client détient un compte, puis de préciser le RIB du compte en ligne destinataire. En quelques minutes, le compte en ligne est crédité de la somme voulue par le client… ou la banque.

Ce mode d’approvisionnement peut être utilisé lors du premier dépôt, mais aussi tout au long de la durée de vie du compte en ligne. Les frais perçus par les pure players sont relativement réduits pour ce type d’opération. Une autre option consiste à procéder à un paiement par carte bancaire, depuis un distributeur agréé ou reconnu par le pure player.

Certains utilisateurs préfèrent domicilier tout ou une partie de leurs revenus mensuels sur leur compte en ligne. Cette solution reste de loin la plus pratique et la plus rapide, dans la mesure où elle ne nécessite aucune intervention directe du client.

Pour en savoir plus sur les banques, vous pouvez consulter l’article traitant la liste des banques en Suisse.

Source : BoursedesCredits.

vous pourriez aussi aimer
massa suscipit elementum Praesent et, facilisis ut libero. lectus leo. nunc diam