Guide Complet pour étudier en Suisse pour les étudiants étrangers !

130

Tout savoir sur Les études universitaires pour Etudier en Suisse. Il existe 12 établissements de type universitaire reconnus en Suisse dont 10 universités cantonales et 2 écoles polytechniques fédérales.

On désigne du nom de Hautes Écoles Universitaires ces universités et ces écoles polytechniques fédérales.

Etudier en Suisse

Les études universitaires en Suisse

La Suisse alémanique (langue allemande) comprend les universités de Bâle, Berne, Saint-Gall, Zurich et Lucerne ainsi que l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (ETHZ).

Quant à la Suisse romande (langue française), elle comprend les universités de Genève, Lausanne, Fribourg (certaines disciplines sont également dispensées en allemand), Neuchâtel ainsi que L’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Il n’existe en Suisse italienne qu’une seule université, créée en 1996, à savoir l’Università della Svizzera italiana à Lugano.

Parmi les autres institutions à caractère universitaire, il y a l’Ecole des Hautes Etudes Pédagogiques de Saint-Gall (PHS), l’Institut Universitaire des Hautes Etudes Internationales à Genève (IUHEI) et l’Institut des Hautes Etudes en Administration Publique à Lausanne (IDHEAP).

Les «Hautes Ecoles Universitaires» correspondent au modèle classique de l’université européenne.

Elles sont actives aussi bien dans l’enseignement que dans la recherche et proposent une offre de formation très vaste, répartie entre les facultés de Droit et de Sciences Economiques, de Mathématiques et Sciences Expérimentales, de Sciences Humaines et Sociales.

Des spécialisations et des regroupements existent dans certains domaines d’études: les Ecoles Polytechniques Fédérales se concentrent sur l’Ingénierie, les Sciences de base, les Sciences de la vie et l’Architecture.

Quant aux universités de Bâle, Berne, Genève, Lausanne et Zurich, elles ont des facultés de Médecine (Fribourg et Neuchâtel ne proposent que les études préparatoires).

L’université de Saint-Gall est spécialisée dans les Sciences Economiques et Sociales et en droit. L’université de la Suisse italienne articule son activité autour des Sciences Economiques, des Sciences de la Communication et de l’Architecture et enfin, l’Université de Lucerne se concentre sur la Théologie catholique, les Sciences Humaines et le Droit.

Cursus et Diplômes en Suisse – Etudier en Suisse

Les études sont sanctionnées par une licence ou un diplôme. Les facultés et instituts de Médecine et de Pharmacie ainsi que les EPF décernent des diplômes fédéraux qui sont légalement protégés.

  • Premier cycle (undergraduate)
  • Lizentiat (licence) : 6 ou 8 semestres, 8 semestres dans la plupart des filières.
  • Diplôme en Sciences 9 semestres.
  • Deuxième et troisième cycle (Postgraduate)
  • Certificat complémentaire (1 an après le «diplôme»).
  • Masters (1 an après la Licence).
  • Doktorat (durée variable).

Les écoles techniques supérieures en Suisse

La formation professionnelle supérieure inclut les écoles supérieures spécialisées, les examens professionnels et les examens professionnels supérieurs.

Les filières proposées s’inscrivent dans les domaines du Commerce et de l’Economie, de l’Hôtellerie et de la Restauration, du Tourisme, de la Sylviculture, de la Technique, de l’Informatique, de la Mécanique, de l’Electronique, de la Photographie, des Multimédias et de la Construction.

La formation dans une école supérieure spécialisée dure 2 ou 3 ans (à plein temps ou en parallèle d’une profession).

Langues d’enseignement dans les établissements supérieurs en Suisse

La Suisse est un pays multilingue (Français, allemand, italien) et chaque établissement a sa propre langue d’enseignement.

L’enseignement est dispensé en allemand dans les universités de Suisse Alémanique (universités de Bâle, Berne, Zurich, Saint Gall et Lucerne) et en Français (les universités de Genève, Lausanne et Neuchâtel) dans les universités de Suisse Romande.

Quant à la suisse italienne, il n y a qu’une université, à savoir l’Università della Svizzera italiana à Lugano. Certaines universités, comme celle de Fribourg sont bilingues, avec la possibilité d’étudier en allemand et en français.

Les études universitaires en Suisse

La Suisse alémanique (langue allemande) comprend les universités de Bâle, Berne, Saint-Gall, Zurich et Lucerne ainsi que l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (ETHZ).

Quant à la Suisse romande (langue française), elle comprend les universités de Genève, Lausanne, Fribourg (certaines disciplines sont également dispensées en allemand), Neuchâtel ainsi que L’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Il n’existe en Suisse italienne qu’une seule université, créée en 1996, à savoir l’Università della Svizzera italiana à Lugano.

Organisation des études universitaires en Suisse

L’année académique est divisée en deux semestres: le semestre d’hiver (octobre -février) et le semestre d’été qui commence, suivant les universités, vers mi-mars / mi-avril et s’étend jusqu’à mi-juin / mi-juillet.

La durée des études complètes jusqu’à l’obtention de la licence, est généralement de 6 à 8 semestres et de 12 à 13 semestres pour les disciplines médicales.

La durée réelle des études est souvent plus longue selon les règlements, le type d’études choisies et le grade universitaire souhaité. Elle varie également entre universités germanophones et francophones.

L’enseignement est délivré sous forme de cours magistraux et de travaux pratiques. L’évaluation des connaissances a lieu lors d’examens de fin de semestre et de fin d’année et sous forme de contrôle continu.

Des systèmes de crédits sont progressivement introduits (en particulier le European Credit Transfer System – ECTS).

Le calendrier universitaire en Suisse

Depuis une loi votée en 2005, chaque université suisse doit proposer deux semestres par an représentant chacun exactement 14 semaines. Votre année d’études en Suisse est donc composée obligatoirement de 28 semaines de cours effectifs.

Il est généralement admis que la date de début du premier semestre dans les universités Suisse est à la mi-Septembre avec pour la plupart des universités une rentrée anticipée pour les étudiants internationaux afin de les préparer à ce qui les attends. Le premier semestre fini généralement fin Décembre, contrairement à la France où celui-ci fini à la mi-Janvier.

La différence majeure se retrouve dans les dates de reprise, où les étudiants reviennent à l’université début février seulement pour le deuxième semestre et terminent le dernier jour de Mai, ou le premier du mois de Juin. Il y a donc un décalage d’environ 1 mois avec les étudiants français, qui eux finissent souvent fin Avril.

Les Hautes écoles spécialisées en Suisse – Etudier en Suisse

La Suisse compte actuellement sept hautes écoles spécialisées. Elles regroupent les écoles techniques supérieures d’administration ou écoles d’ingénieurs, les écoles supérieures de cadres de l’économie et de l’administration, les écoles supérieures d’arts appliqués, ainsi qu’un certain nombre d’écoles dans les domaines de la santé et du travail social.

Organisation des études dans une haute école spécialisée

Les études durent trois ans si elles sont suivies à plein temps et quatre à cinq ans si elles sont effectuées en cours d’emploi. La majorité des filières sont organisées selon un système modulaire. Des stages pratiques sont souvent intégrés dans la formation.

Les études sont sanctionnées par un examen final. Chaque haute école spécialisée règle l’admission à l’examen final et en détermine les contenus.

Les travaux de diplôme sont particulièrement fréquents dans les filières techniques et exigent un investissement de temps de 6 à 12 semaines.

Les titres délivrés par les Hautes Ecoles Spécialisées sont légalement protégés. Il s’agit par exemple des titres d’ingénieur HES, d’architecte HES, d’économiste d’entreprise HES, de diplômé HES en travail social, de musicien HES.

Conditions d’admission pour les étrangers – Etudier en Suisse

La plupart des établissements publics vous demanderont :

  • D’avoir obtenu le diplôme de fin d’études secondaires de votre pays d’origine avec une moyenne supérieure à la moyenne suffisante pour avoir le diplôme(12/20)
  • Ou bien d’avoir déjà suivi une ou plusieurs années d’étude dans une université de votre pays d’origine.

Pour certains étudiants, cela ne sera pas suffisant : ils devront en plus avoir passé avec succès l’examen de Fribourg : Cet examen concerne 3 disciplines obligatoires: français, mathématiques et histoire ainsi que 2 sujets auchoix dans les branches suivantes: 1. Physique, 2. Chimie, 3. Biologie, 4. Géographie, 5. Latin, 6. Allemand, 7. Italien, 8. Anglais. (L’ordre des langues change en fonction de la zone linguistique).

Pour tous renseignements, il faut s’adresser à : Commission pour les examens d’admission d’étudiants porteurs d’un diplôme étranger
Route du Jura 1
CH-1700 fribourg
Tél: 0041 (0)26 322 76 23
Fax: 0041 (0)26 322 67 03
E-mail : info@vkhs.ch

Les établissements privés font en général passer un test spécifique qui inclura des questions concernant la filière que vous souhaitez suivre, ainsi que des tests en langue (français, allemand ou anglais). Pour avoir des précisions, contacter directement l’établissement concerné.

De plus, même si vous ne devez pas passer l’examen de Fribourg, vous aurez sûrement à passer un test de langue si la langue d’enseignement n’est pas votre langue maternelle.

Formalités d’inscription aux universités en Suisse – Etudier en Suisse

La Suisse propose une dizaine d’universités, mais seulement deux dans la province francophone, les démarches changent donc légèrement selon la langue dans laquelle les formations sont dispensées.

Globalement, ces universités sont très sélectives, et si il est possible de postuler quelque soit son niveau d’études après le bac grâce à de nombreux accords d’équivalence, vous devez disposer d’un bon dossier, un minimum de 12/20 de moyenne générale n’étant pas de trop.

Il est conseillé de commencer les démarches près de 9 à 10 mois avant la date de rentrée prévue, soit en Décembre/Janvier, afin de s’assurer des conditions optimales.

Dossier et documents requis d’inscription en Suisse

Ils existent deux moyens de soumettre son dossier d’inscription aux universités en Suisse, chacun présentant ses avantages et ses inconvénients.

La première méthode est de réaliser son dossier en version physique et de l’envoyer par courrier. L’avantage de cette méthode est que vous réaliserez votre dossier méthodiquement, et que vous aurez beaucoup moins de documents à envoyer par la suite.

La seconde méthode est d’envoyer son dossier via le site de l’université, si celle-ci le permet.  Vous téléchargez donc le dossier d’inscription dans la partie correspondante, le remplissez et le renvoyez.

L’inconvénient de cette méthode est qu’il a été prouvé que les étudiants ont tendance à prendre moins de temps et rendre un dossier moins complet et réfléchis que par la voie classique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur les pièges à éviter lors des inscriptions en ligne aux universités.

Un dossier à envoyer aux universités en Suisse comprend généralement :

  • Deux photos d’identité
  • Vos diplômes de l’enseignement supérieur à partir du baccalauréat
  • Vos relevés de notes de 1ère et Terminale si vous venez d’obtenir votre bac, uniquement vos notes au bac et ceux de vos anciennes formations si vous avez déjà obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur. Rien de vous n’empêche d’envoyer vos notes de lycée si celles-ci sont bonnes, cela ne vous pénalisera en aucun cas, au contraire.
  • Une lettre de motivation expliquant pourquoi vous choisissez cette université et cette formation, mais présentant aussi vos qualités et vos expériences en lien avec vos projets d’études et professionnels.
  • Un CV reprenant l’ensemble de vos expériences professionnelles. Elles peuvent être très valorisantes et faire la différence, ne négligez donc pas la présentation et la mise en page de votre CV.
  • Votre score au test de langue si vous étudiez en anglais ou en Allemand (TOEFL, IELTS, Test Daf)
  • Des lettres de recommandations de la part de professeurs ou d’anciens managers (optionnelles)

Les universités mettent en moyenne un mois à répondre à votre demande, en fonction de la période à laquelle vous soumettez votre dossier.

Coût d’une année d’études en Suisse – Etudier en Suisse

Les études en Suisse ne sont pas particulièrement coûteuses en elle-même dans la mesure où les frais d’inscriptions aux universités sont plutôt faibles par rapport aux autres pays.

En revanche, le coût de la vie étant beaucoup plus élevé qu’en France, surtout dans certaines villes telles que Genève ou Zurich, le coût final sera plus élevé.

La Suisse ne faisant pas partie de la zone euro, les prix sont exprimés en francs suisse, mais pour simplifier la comparaison avec les autres pays, le budget sera exprimé en euro.

Le budget pour Etudier un an en Suisse

Le budget a été étalé sur 36 semaines se qui correspond aux deux semestres d’études d’une année en Suisse.

La Suisse étant relativement proche de la France, on part du principe que vous rentrerez en France pour les périodes de vacances en Décembre et Mars. Attention cependant, l’année universitaire ne s’étale que sur 28 semaines de cours effectifs !

Frais de scolarité 1200  euros à 7000 euros
Logement 550 euros / mois = 5000 euros /an
Frais alimentaire 36 x 75 euros = 2700 euros
Autres frais (santé, soin…) 200 euros
Assurance santé (Découvrez l’offre Chapka) Environ 250 euros
Livres scolaires Environ 200 euros
Transport (avion/train/bus) Environ 500 euros
Transport sur place 50 euros
Loisirs / Sorties 36 x 45 euros = 1620 euros
Voyage sur place (optionnel) 1000 euros
Total : Environ 14 500 euros

Le budget global varie beaucoup d’un étudiant à l’autre, et cette évaluation est donnée à titre indicative. Cette variation s’explique aussi par les différentes de coûts de chaque université, ainsi que par le comportement de l’étudiant qui sera plus où moins porté sur les voyages ou les loisirs et sorties. A vous de faire votre propre budget !

La vie en Suisse est onéreuse : Comptez pour l’année de 11 500 à 18 000 FS (6670 à 10 440 $ US), des prix variables selon la ville, les deux plus chères étant Zürich et Genève.

Logement : 3500 FS pour l’année en chambre de cité universitaire (2030 $ US) ; 7800 FS pour l’année en studio de cité universitaire et 11 000 FS pour l’année en studio privé (6380 $ US) (Prix à Neuchâtel).

  • Un ticket de cinéma : entre 9 et 14 FS (5,20 à 8, 10 $ US).
  • Ticket de bus, tram ou métro : entre 2,20 et 3,60 FS (1,20 à 2 $ US).
  • Un repas sans vin : entre 18 et 30 FS (10,50 à 17,40 $ US).
  • Repas au restaurant universitaire : 7,7 à 8,7 FS (4,5 à 5 $ US).
  • Un beef burger (dans un restaurant) : 10 FS (5,80 $ US).
  • Un coca cola (dans un restaurant) : 4,50 FS (2,61 $ US).

Le programme ERASMUS en Suisse – Etudier en Suisse

Les ressortissants de l’Union européenne ainsi que de la Norvège ou de l’Islande peuvent venir étudier librement en Suisse avec très peu de formalités à accomplir : un passeport valide, la preuve de votre inscription dans un établissement scolaire ou universitaire ainsi que des garanties financières suffisent.

Les étudiants de l’espace économique européen peuvent bénéficier du programme ERASMUS.

Le programme ERASMUS est destiné aux étudiants européens permettant d’étudier dans l’un des pays de l’espace économique européen plus la Turquie.

Les diplômes obtenus à l’étranger dans le cadre d’ERASMUS sont validés dans le pays d’origine de l’étudiant via le système de crédits européens.

Des bourses ERASMUS ainsi que des subventions sont également disponibles pour les étudiants inscrits au programme.

Vous obtiendrez de plus amples informations sur le programme ERASMUS en Suisse ainsi que sur les bourses disponibles directement sur le site de la Commission européenne.

La santé étudiante en Suisse

Pour bénéficier de cette exception, il faut en faire la demande auprès des affaires socioculturelles de l’université et faire remplir une ” attestation de l’assureur étranger “.

Dans les autres cas, votre université pourra vous conseiller une compagnie d’assurance compétente. Cela vous coûtera de 200 à 300 FS (116 $ US à 174 $ US) par mois environ.

Par ailleurs, il peut être demandé aux étudiants provenant de pays où il existe des risques sanitaires de passer une visite médicale à l’infirmerie de l’université.

Couvert par cette assurance, tous vos frais de santé sont remboursés, à l’exception des frais dentaires.

La Suisse possède un excellent système de santé, et très certainement les meilleures infrastructures et établissements de santé au monde. Seulement, la santé en Suisse a un coût important, et pour en bénéficier les étudiants étrangers doivent souscrire à une assurance santé complémentaire.

L’assurance santé complémentaire, une nécessité pour étudier en Suisse :

Les étudiants français souhaitant partir étudier en Suisse doivent obligatoirement souscrire à une assurance santé afin d’obtenir une autorisation de résidence sur le territoire.

Une fois votre lettre d’admission de l’université suisse reçue, vous pouvez entamer les démarches afin de souscrire à une assurance santé complémentaire en France.

Attention, celle-ci doit remplir des conditions de couverture et de rapatriement suffisantes, au risque qu’elle soit refusée si ce n’est pas le cas.

Les universités suisses vous aideront dans vos démarches une fois sur place afin de savoir où vous rendre en cas de problème de santé, les centres de soin ayant souvent des partenariats avec les universités les plus proches, et les étudiants bénéficiant de conditions avantageuses.

Une présentation du système de soin suisse pour les étudiants étrangers vous sera faîte lors de votre arrivée à l’université suisse, lors de la semaine d’intégration.

Sources : https://www.sencampus.com/, https://www.etudionsaletranger.fr/, WorldStudent

EPFL, https://www.expat.com/

vous pourriez aussi aimer
adipiscing ut luctus ultricies porta. accumsan Praesent