Guide complet pour étudiants pour étudier en Belgique !

Etudier en Belgique constitue un rêve pour tout étudiants étranger qui veut avoir un cursus universitaire de qualité.

La Belgique accueille chaque année plus de 5 000 étudiants qui choisissent ce pays pour la qualité de ses études supérieures.

De par ses différentes communautés linguistiques, la Belgique offre un cadre d’études multilingue qui attire toujours plus d’étudiants français.

Etudier en Belgique – Le guide complet des étudiants étrangers

Présentation générale de la Belgique

Au cœur de l’Europe, la Belgique est un pays multiculturel ou quasiment deux « pays » distincts cohabitent : d’un coté la Wallonie et sa communauté française de l’autre, les Flandres avec sa communauté flamande, voire germanophone.

Paisible et chaleureux, le « Plat pays » de Brel est également très prisé pour ses études supérieures de qualité.

Superficie : 30 528 km²

Capitale : Bruxelles

Peuples : flamands, français, autrichiens, espagnols (le pays est divisé en deux communauté distincte : la communauté française et la communauté flamande)

Langue : français, néerlandais, allemand

Religions : essentiellement catholique, mais également des communautés juives, islamiques, protestantes…

Monnaie : l’euro

Santé : Aucun risque.

Décalage horaire : UTC + 1

Climat : Les conditions climatiques sont, à peu de choses près, les mêmes que dans le Bassin parisien. Le climat étant océanique et tempéré, vous devrez en toutes saisons prévoir un vêtement de pluie. La dominante sera un temps ni chaud ni froid avec des alternances rapides entre soleil et pluie.

Formalités de séjour : Si vous êtes ressortissants français ou ressortissants d’un autre Etat membre de l’Union Européenne (UE) ou de l’Espace Economique Européen (EEE), vous pouvez voyager dans tous les pays de ces zones sans permis de séjour et y travailler, si la durée de l’emploi est de 3 mois maximum.

Vous devez alors posséder une carte nationale d’identité ou un passeport valide. Pour un séjour de plus de 90 jours, il faudra néanmoins vous faire enregistrer auprès des autorités communales afin d’obtenir un permis de séjour ou visa étudiant.

Etudier en Belgique Etudier en Belgique – Fonctionnement des universités en Belgique

Elles peuvent être divisées en deux catégories, les universités flamandes et les universités françaises. Ils existent uniquement 10 universités françaises, qui concentreront quasiment l’ensemble des inscriptions des étudiants venant de France.

Les formations au sein des universités ont adopté le système LMD comme en France, et son divisées en trois cycles, Bachelier – Master – Doctorat.

Les formations sont dans l’ensemble très théoriques, avec la Philosophie, langues et lettres, économie, histoire de l’art et archéologie, sciences médicales, criminologie, sciences dentaires …

L’ensemble des formations françaises se retrouvent de manière quasi-similaire dans les universités belges, vous ne risquez donc pas d’être perdu !

Leur coût est sensiblement supérieur aux établissements français, avec en moyenne 760 euros de frais d’inscriptions.

Les établissements d’enseignement supérieur en Belgique

Les études supérieures sont organisées par trois types d’établissements :
  • les universités,
  • les hautes écoles,
  • les écoles supérieures des arts.

Les universités, les hautes écoles et les écoles supérieures des arts délivrent toutes des diplômes de Bachelier, Master et Doctorat correspondants à trois cycles d’études et à un nombre défini de crédits ECTS.

La grande richesse de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles réside dans la diversité de l’offre proposée.

Les étudiants ont la possibilité de s’orienter vers des formations organisées en un cycle unique. Ou bien organisées en deux cycles dans 26 domaines d’étude différents regroupés en 4 secteurs :

Etudier en Belgique – Sciences Humaines

  1. Philosophie
  2. Théologie
  3. Langues, lettres et traductologie
  4. Histoire, histoire de l’art et archéologie
  5. Information et communication
  6. Sciences politiques et sociales
  7. Sciences juridiques
  8. Criminologie
  9. Sciences économiques et de gestion
  10. Sciences psychologiques et de l’éducation

Etudier en Belgique – Santé

  1. Sciences médicales
  2. Sciences vétérinaires
  3. Les Sciences dentaires
  4. Sciences biomédicales et pharmaceutiques
  5. Sciences de la santé publique
  6. Les Sciences de la motricité

Etudier en Belgique – Sciences et Techniques

  1. Sciences
  2. Les Sciences agronomiques et ingénierie biologique
  3. Sciences de l’ingénieur et technologie
  4. Art de bâtir et urbanisme

Etudier en Belgique – Les Arts

  1. Art et sciences de l’art
  2. L’Arts plastiques, visuels et de l’espace
  3. Musique
  4. Théâtre et arts de la parole
  5. Arts du spectacle et techniques de diffusion et de communication
  6. Danse

Les hautes écoles en Belgique

Les diplômes sont reconnus par le gouvernement belge ainsi que dans le reste de l’Europe, et permettent donc par la suite de continuer ses études à l’université.

En revanche, celles-ci ne coûte que 350 euros par an et couvrent des domaines très larges.

Il existe actuellement près de 30 hautes écoles en Belgique dont 21 proposent des formations en français.

Les études ne sont possibles que sur les deux premiers cycles Bachelier et Master, la recherche n’existant pas au sein des Hautes écoles belges, bien que cela soit amené à évoluer.

Les formations dispensées dans ce type d’établissements peuvent être divisées en 8 secteurs : agricole, artistique, économique, paramédical, pédagogique, social, technique et traduction-interprétation.

Les écoles supérieures des arts en Belgique

Il est donc possible de retrouver des formations dans les secteurs suivants :

  • Les arts plastiques, les arts visuels, et les arts de l’espace
  • Les formations musicales
  • Le théâtre et les arts de la parole
  • Les arts du spectacle, les techniques de diffusion et de communication, et le cinéma.

Pour être admis dans un établissement dispensant ces formations, il vous faut passer un concours jugeant vos capacités artistiques liées en grande partie à la formation visée.

Les formations proposées par ce type d’établissement durent entre 3 ans et 6 ans, du grade de Bachelier équivalent de notre Licence au grade de Master spécialisé.

En plus de ces 3 types d’établissements s’ajoutent les instituts supérieurs d’architecture préparant aux métiers liés à l’architecture.

Etudier en Belgique – Diplômes universitaires en Belgique

Il existe aussi des formations plus courtes accessibles dans les Hautes écoles, alors que des équivalences sont tout à fait possibles pour poursuivre par la suite en université en partant d’une formation plus professionnalisante.

Les différents niveaux d’études possibles en Belgique :

La Belgique dispose d’un système de diplôme reposant sur le schéma LMD, comme l’ensemble des pays d’Europe aujourd’hui.

Elle propose donc trois niveaux de diplômes distincts semblables à la France à savoir Bac +3/Bac+5/Bac+8.

Le Bachelier (180 crédits / 3 ans)

Pouvant porter à confusion avec notre diplôme du baccalauréat, le Bachelier correspond en faîte à notre Licence et représente le premier diplôme universitaire de l’enseignement supérieur Belge.

Pour y rentrer, les conditions sont l’obtention du baccalauréat français ou son équivalent, alors que certaines filières soumettent un concours ou un numerus clausus pour les étudiants étrangers.

Le Master (60 à 120 crédits / 1 an à 2 ans)

Le Master se fait en un à deux après le Bachelier et propose de se spécialiser dans un domaine plus précis en lien avec les 3 premières années d’études effectuées auparavant, tout en commençant la recherche ainsi que des cours moins théoriques.

Généralement, les équivalences sont automatiques avec les diplômes français et les Masters plutôt accessibles.

Le Master complémentaire (60 crédits / 1 an)

Le Master complémentaire est l’équivalent de nos masters spécialisés, qui consistent à se préparer à un domaine ou à un métier très précis afin d’en faire sa spécialisation avant de rentrer sur le marché du travail après 5 années d’études préalables.

Les Etudes Doctorales en Belgique : (180 crédits / 3 ans)

Accessibles après le Master ou 300 crédits ECTS après validation d’un jury, le doctorat permet de continuer une thèse pendant 3 ans de recherches, sous la tutelle d’un directeur de thèse.

Pour poser votre candidature, vous devez possédez un sujet de thèse assez précis ainsi que l’accord écrit d’un promoteur.

Les recherches se font sur internet ainsi que sur les différents sites des universités belges.

Les avantages, contribuent grandement et activement à la mise en place et au renforcement de partenariats internationaux.

Le doctorat est un diplôme reconnu à l’échelle internationale ouvrant à des postes de haute qualification et requis pour la carrière académique.

La préparation d’une thèse de doctorat constitue à la fois une contribution à la recherche scientifique et une formation personnelle par la recherche.

Le 3ème cycle représente le plus haut niveau des études universitaires. Il comprend :

  • La formation doctorale, sanctionnée par le certificat de formation à la recherche : elle s’effectue au sein d’une équipe de recherche, sous le contrôle et la responsabilité d’un directeur de thèse.
  • Les travaux relatifs à la préparation d’une thèse et la défense de cette thèse, sanctionnés par le grade académique de docteur.

Les équivalences de diplômes en Belgique

Selon le niveau d’études de la formation à laquelle vous souhaitez postuler, les équivalences officielles seront plus ou moins nécessaires. La majorité des diplômes français étant reconnue de manière quasi-automatique sans difficultés par les établissements de l’enseignement supérieur en Belgique.

Pour les étudiants souhaitant rentrer à l’université en Belgique après le Bac, l’obtention d’un Baccalauréat général est indispensable, alors que les Baccalauréats Technologiques offrent les mêmes possibilités la plupart du temps mais font souvent l’objet d’une décision du jury.

Cependant, en cas de mauvais résultats, l’équivalence peut vous être refusé, et votre accès à l’enseignement supérieur Belge par la même occasion.

Pour les étudiants qui possèdent déjà un diplôme de l’enseignement supérieur en France et qui souhaitent poursuivre leurs études en Belgique, l’équivalence se fait au cas par cas lors de l’examen des dossiers par le jury de l’université.

Il est conseillé de prendre contact avec le service d’inscription des établissements auxquelles vous postulez pour connaître leurs attentes en terme de présentation de vos diplômes afin de rendre le plus compréhensible possibles les modules préparés et les résultats obtenus.

Etudier en Belgique Francophone sans le Baccalauréat

Passer l’examen d’admission aux études supérieures

(Voir le programme auprès des universités francophones -ULB, UCL, ULg, UMons- et des Hautes Ecoles). Cet examen a lieu à 2 périodes : juin-juillet et août-septembre.

6 matières sont à passer dont 3 sont obligatoires : français, mathématiques et langue (néerlandais, allemand ou anglais).

Les 3 autres sont à choisir parmi les suivantes : latin, histoire, géographie, physique, chimie, biologie, sciences économiques.

Les épreuves sont écrites, orales ou orales et écrites. L’admission est prononcée si la moyenne de 10/20 est acquise dans toutes les épreuves ou sur décision du jury.

La réussite à cet examen permet d’intégrer l’enseignement supérieur dès le mois de septembre.

Passer l’examen d’admission aux études de Bachelier assistant social ou Bachelier conseiller social

Organisé par les Hautes écoles ou les établissements de formation continue assurant ces formations. Il s’agit de passer une série d’épreuves couvrant 2 à 5 matières, en lien avec les études visées.
Attention :

  • cet examen n’ouvre droit qu’à la possibilité de s’inscrire dans la filière cible, en particulier dans l’établissement où s’est déroulée l’épreuve
  • il faut s’y inscrire précocement, entre le 1er décembre et le 31 janvier généralement.

Préparer un CESS par l’intermédiaire d’un jury

Cela revient à préparer et à se présenter au CESS d’une autre manière. Des jurys existent pour les CESS de tous types : général, de transition, de qualification, professionnel.
Pour la préparation, deux possibilités sont données :

  • seul, avec l’enseignement à distance
  • avec une école, privée le plus souvent, en présentiel.

L’année universitaire en Belgique – Etudier en Belgique

Ainsi, l’année universitaire n’est pas divisée en deux semestres mais en trois quadrimestres, c’est-à-dire en trois périodes de 4 mois. Mais regardons plus en détail le déroulement de l’année universitaire en Belgique.

L’année universitaire est donc séparée en trois périodes de 4 mois en Belgique :

  • La première période s’étend de la mi-Septembre à la mi-Décembre et correspond à notre premier semestre.
  • La seconde période s’étend de début Février à la mi-Mai, et correspond à notre deuxième semestre.
  • La troisième période correspond aux vacances d’été, et n’est travaillée que pour les étudiants n’ayant pas réussi les examens, et devant passer aux rattrapages.

Périodes d’examens Universitaire en Belgique – Etudier en Belgique

En cas de rattrapage, c’est-à-dire que pour un ou plusieurs modules l’étudiant n’a pas obtenu la moyenne, il devra repasser des examens de fin Août à début Septembre.

Pas toujours pratique pour les étudiants internationaux revenant dans leurs pays, ce qui fait une raison de plus de ne pas échouer !

Ils arrivent cependant que certains aménagements soient faits pour les étudiants provenant de l’extérieur, afin de passer les rattrapages plus tôt.

Cependant la France étant proche de la Belgique, il n’est pas toujours sûr que vous puissiez en profiter !

Dernier détail, l’étudiant pour obtenir son diplôme doit avoir une moyenne générale de 12/20 et non 10/20 comme en France tandis que les résultats aux différents modules ne doivent jamais être inférieurs à 10/20.

Les démarches administratives pour étudier en Belgique

Etudier en Belgique S’inscrire à l’université en Belgique (Janvier – Mars)

Chaque établissement en Belgique possède un service des admissions et des inscriptions.

Il est donc conseillé de contacter directement ce service après avoir trouver leurs coordonnées sur le site internet de l’établissement, afin de connaître exactement les documents à fournir dans votre dossier d’inscription.

Généralement, il vous faudra envoyer votre dossier d’inscription par courrier ou par internet si l’université le permet avec les documents suivants :

  • Vos notes de l’enseignement supérieur
  • Vos notes des deux dernières années de lycée si vous postulez après le bac
  • Tous vos diplômes de l’enseignement supérieur
  • Plusieurs photos d’identités
  • Un CV
  • Une lettre de motivation en français.

La lettre d’admission et autres démarches

Une fois le dossier envoyé aux universités de votre choix, vous recevrez une lettre confirmant ou non votre admission dans la filière et l’université demandée dans un délai de 3 semaines à un mois.

Dans le cas où vous souhaitez rejoindre une formation en anglais, un test de langue de type IELTS ou TOEFL vous sera demandé par l’université, afin de valider votre niveau de langue.

L’inscription à l’établissement de votre choix – Les études supérieures en Belgique

Une fois les différentes réponses obtenues, vous devez faire un choix entre les établissements vous ayant admis dans l’une de leurs formations.

Il se peut que certains vous demandent des conditions supplémentaires afin d’être admis, comme obtenir le diplôme que vous préparez actuellement, ou obtenir un certain score à un test de langue.

Une fois ces requis atteint, vous pourrez contacter l’établissement pour valider votre inscription.

La validation définitive se fait une fois les frais d’inscriptions à l’université payés.

Comment obtenir une admission dans une université Belge? Les études supérieures en Belgique

Le processus d’admission restent sensiblement le même pour la majorité d’universités belges.

Si vous êtes étudiants hors UE, vous devez présenter votre demande d’admission entre le 15 février et le 30 avril de chaque année.

Cependant les conditions d’admission, elles, dépendent du niveau et du domaine d’études que vous désirez poursuivre.

Si vous visez le premier cycle (Bachelier ou License), vous devez être titulaire d’un diplôme d’études secondaires reconnu équivalent au certificat d’enseignement supérieur délivré en Belgique.

Aussi il est important de noter que certains domaines d’études (école d’arts, sciences de l’ingénieur) exigent aux étudiants de réussir un examen d’admission ou un concours à l’issue d’une première année d’études (études de médecine et de dentisterie).

Si vous visez le bachelier de spécialisation, vous devez être titulaire d’un diplôme d’études supérieurs. Tandis que si vous visez le deuxième cycle (master) vous devez détenir une licence.

Toutefois pour connaître toutes les modalités d’admission précises de l’établissement d’enseignement supérieur de votre choix, nous vous conseillons fortement de contacter son service admission.

Voici donc les différentes étapes que vous devez suivre pour obtenir votre admission:

  1. TROUVER UN PROGRAMME D’ÉTUDES ET UNE UNIVERSITÉ

Dans quelle université comptez-vous étudier? Quel niveau d’études (bachelier, master, doctorat)?

En quelle langue comptez-vous étudier (français, anglais ou partiellement en anglais et en français)?

Dans quelle domaine allez-vous étudier (droit, sciences, etc) ?, le type d’institution (université, haute école, école supérieure des arts).

Il est important d’avoir au moins deux choix potentiels de domaine d’études que vous voulez poursuivre.

  1. FAIRE LA DEMANDE D’ADMISSION – Les études supérieures en Belgique

De manière générale, la demande d’admission est faite en ligne sur le site de l’université. Vous aurez donc à remplir un formulaire en ligne et payer les frais d’admission.

Les frais d’admission peuvent être payés par carte Visa, carte MasterCard ou encore via Western Union si l’université l’accepte.

La période du dépôt des candidatures varie selon les calendriers académiques de chaque universités, néanmoins la grande majorité opte pour la période du 15 février au 30 Avril.

Une fois la demande complétée, vous devez envoyer votre dossier à l’université.
Certaines universités acceptent l’envoi des documents (diplôme, copie du passeport, etc) par email.

Mais la majorité exige souvent la voie postale (DHL par exemple). La liste des documents à envoyer varie selon l’université et le programme visé. Généralement, vous aurez la liste des documents une fois que vous avez complété le formulaire de demande en ligne.

Une fois le dossier réçu, l’université passera à l’analyse de votre dossier. Le temps d’analyse varie d’une université à une autre.

Une fois l’analyse terminée, vous obtiendrez ensuite votre lettre d’admission, en cas d’une réponse favorable, soit par email ou par la poste selon l’université.

Enfin, une fois admis, vous devrez maintenant faire une demande visa long séjour pour études.

Procédures d’admission aux Universités Belges – études supérieures en Belgique

Pour avoir accès au premier cycle d’études (bachelier)

Vous devez être titulaire d’un diplôme de fin d’études secondaires reconnu équivalent au certificat d’enseignement secondaire supérieur délivré en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour connaître les modalités d’admission précises de l’établissement d’enseignement supérieur de votre choix, nous vous conseillons de contacter son service admission.

Pour accéder aux études de spécialisation de 1er cycle (bachelier de spécialisation)

Le bachelier de spécialisation complète un premier bachelier. Vous devez donc au préalable être porteur d’un diplôme d’enseignement supérieur de 1er cycle de 60 crédits au moins (bachelier).

Pour avoir accès au deuxième cycle d’études (master)

De manière générale, pour avoir accès au programme de master, vous devez être titulaire d’un diplôme de premier cycle (bachelier – 180 crédits) du même domaine d’étude que celui que vous voulez suivre.

Pour accéder aux études de spécialisation de 2ème cycle (master de spécialisation)

Vous devez être porteur d’un diplôme d’enseignement supérieur de deuxième cycle (master) de 120 crédits au moins.

Pour accéder aux études de 3ème cycle (doctorat)

L’accès aux études de troisième cycle (doctorat) est réservé aux étudiants porteurs d’un diplôme de deuxième cycle (master) de 120 crédits ECTS au moins ou d’un diplôme (étranger ou non) similaire et reconnu équivalent par le Jury d’admission.

Il est important de savoir qu’une thèse de doctorat se réalise sous la conduite d’un directeur de thèse (promoteur). Pour poser sa candidature, l’étudiant doit avoir un projet de thèse suffisamment défini et l’accord écrit d’un promoteur.

Etudier en Belgique – Budget pour étudier en Belgique

Etudier en Belgique

Pas de surprises donc pour les étudiants français qui vont garder une vie étudiante similaire. Bien qu’il soit conseillé de ne jamais rater une occasion de faire quelques économies …

En plus des frais d’inscription, le budget à prévoir dépend du type de logement choisi et du style de vie. Voici quelques chiffres indicatifs des dépenses mensuelles à prévoir :
Cours, livres 50 €/mois
Logement 400 €/mois
Nourriture 300 €/mois
Soins de santé (assurance, frais médicaux) 30 €/mois
Transports publics 50 €/mois
Divers (téléphone, loisirs …) 100 €/mois
Soit un total d’environ 930 € / mois

Voici aussi quelques exemples de prix en Belgique :

Un journal (quotidien) 1,50 €
Carte de 10 tickets bus/tram/métro 14 €
Un sandwich 3,50 à 4,80 €
Une entrée au Centre belge de la Bande dessinée 6 €
Un billet de cinéma 8,5 €
Une cannette de soda 1,5 €
Un pain (800gr) 2 €

Sources : EtudionsaletrangerStudyramaStudy in BelgiumRDC Etudes, L’étudiant

vous pourriez aussi aimer